Titre

Expliquer les politiques culturelles des cantons suisses : une approche par la mise à l’agenda

Auteur Lisa Marx
Directeur /trice
Co-directeur(s) /trice(s) Frédéric Varone André Ducret
Résumé de la thèse Les politiques culturelles ont été peu étudiées en science politique. Ce projet de thèse vise à contribuer à combler cette lacune en se penchant sur les politiques culturelles des cantons suisses, qui se sont imposés comme acteurs incontournables en la matière. Ce projet est important pour des raisons à la fois empiriques et théoriques. Premièrement, il aborde un terrain novateur. En effet, malgré les débats récurrents sur la culture en Suisse et la récente mise en place d’une première loi sur la culture au niveau national, peu de travaux scientifiques existent sur la politique culturelle contemporaine en Suisse, et pratiquement rien n’a été écrit sur les cantons, qui sont pourtant compétents en la matière. Ensuite, au niveau théorique, ce projet de thèse va appliquer une approche établie et testée, celle de l’agenda-setting, à un secteur très peu étudié en science politique. Ainsi, il vise à la fois à s’insérer dans les agenda studies avec un objet novateur, à contribuer à la compréhension de l’influence du processus de mise à l’agenda sur le contenu des politiques adoptées et à amener une nouvelle approche, rigoureuse et systématique, aux études des politiques culturelles. En effet, celles-ci sont largement focalisées sur des études historiques et/ou nationales des politiques culturelles, au détriment d’analyses plus politiques ou régionales. Nous allons étudier le lien entre les caractéristiques de mise à l'agenda d'un enjeu culturel et le policy design finalement adopté, en nous appuyant sur trois variables explicatives : les acteurs, la définition des enjeux et les règles institutionnelles. Nous allons donc étudier dans quelle mesure et par quels mécanismes le type et la position des acteurs porteurs d'un enjeu, la manière dont ils définissent cet enjeu et le parcours institutionnel qu'ils empruntent vont influencer le contenu des politiques culturelles. Pour ce faire, nous allons comparer les processus de mise à l'agenda de la culture dans six cantons, qui seront étudiés par une combinaison de trois méthodes : des analyses de contenu quantitatives, des analyses de réseau, et des entretiens semi-directifs avec des acteurs-clés.
Statut à la fin
Délai administratif de soutenance de thèse
URL
LinkedIn
Facebook
Twitter
Google+
Xing