Titre

A Two-Level Principal-Agent Model of IMF Program Design: The Turkish Case

Auteur Merih ANGIN
Directeur /trice Professeur Cédric Dupont
Co-directeur(s) /trice(s) Professeur Charles Wyplosz
Résumé de la thèse Quels facteurs influencent le nombre et la portée de la conditionnalité d'un programme du Fonds monétaire international (FMI)? Et comment ces facteurs jouent un rôle dans l'élaboration de la conception des programmes? Cette étude analyse les variations dans la conditionnalité du FMI à travers la construction d'un nouveau cadre d'analyse. Je présente un « modèle principal-agent à deux niveaux » de la conception des programmes du FMI avec des hypothèses qui sont testées en utilisant une seule étude-pays, impliquant les quatre programmes du FMI mis en oeuvre en Turquie entre 1994 et 2008. Les principales conclusions de cette étude indiquent une forte influence de la bureaucratie économique dans la conception de la conditionnalité des programmes du FMI. La validité des mécanismes causaux impliqués, à savoir la délégation antinomique, le pouvoir de la bureaucratie économique et le pouvoir de négociation de le pays bénéficiaire, laquelle je démontre à travers l’identification du processus dans le cas turc, est renforcée par une simulation informatique des négociations sur la conditionnalité au cours de la conception d’un programme. J’atteste donc qu’un système politique fragmenté, une crise économique sévère et le mécontentement du Conseil d'administration concernant la conception d’un programme par le personnel du FMI cause plus de conditionnalité. Les résultats et les méthodes mixtes de cette étude ouvrent la voie à une meilleure analyse des processus décisionnels dans les organisations internationales, en particulier pour les cas impliquant la délégation de pouvoirs au sein de plusieurs parties de négociations, comme dans le cas des prêts du FMI.
Statut terminé
Délai administratif de soutenance de thèse 2015
URL
LinkedIn https://www.linkedin.com/pub/merih-angin/53/905/860
Facebook
Twitter
Xing