Information détaillée concernant le cours

Titre

Participation politique et action collective

Dates

26-27 avril 2018

Responsable de l'activité

Olivier Filleule

Organisateur(s)
  • Professeur Olivier Filleule, Université de Lausanne
  • Professeur Marco Giugni, Université de Genève

 

Intervenant(s)
  • Professeur Olivier Fillieule, IEPHI, Université de Lausanne
  • Professeur Marco Giugni, DSPRI, Université de Genève
  • + 2 invité-e-s à confirmer
Description

La SOCIOLOGIE DES MOUVEMENTS SOCIAUX et du MILITANTISME constituent aujourd'hui un champ bien distinct des sciences sociales, à l'intersection de la science politique, de la sociologie et de l'histoire. Les turbulentes années 1960 lui ont servi de tremplin aux États-Unis en replaçant la question du conflit social au coeur de démocraties qui avaient voulu l'oublier et en offrant aux chercheurs de multiples terrains pour l'étudier in vivo. L'intérêt pour la contestation a été plus tardif et moins soutenu en Europe et l'ensemble des analyses, éclaté, est longtemps resté secondaire par rapport aux écoles américaines. Quelles sont aujourd'hui les grandes tendances qui se dégagent de ce paysage qui n'est plus marqué par la domination d'un paradigme unique? Quelle place, aux côtés des travaux marqués par des approches structuralistes des instruments de la sociologie critique? Quel partage ou blending entre méthodes positivistes et méthodes plus artisanales, entre approches macro et comparées et approches micro et études de cas? Le module vise à rendre compte de l'évolution de la sociologie des mouvements sociaux et du militantisme, de la diversité de ses approches contemporaines, en offrant à la fois un regard critique sur ce champ de recherche et des pistes d'investigation sur ses angles morts comme les logiques de l'engagement individuel ou la place des émotions dans l'action collective

Lieu

Hôtel de La Sage (VS)

Information
Places

20

Délai d'inscription 26.04.2018
short-url short URL