Information détaillée concernant le cours

[ Retour ]
Titre

Socio-histoire du politique : perspectives sur la Suisse

Dates

30 et 31 octobre 2020

Lang FR, EN
Organisateur(s)

Bernard Voutat, Institut d'Études Politiques (IEP) & Centre de Recherche sur l'Action Politique (CRAPUL) – UNIL

Hervé Rayner, Institut d'Études Politiques (IEP) & Centre de Recherche sur l'Action Politique (CRAPUL) – UNIL

Pierre Eichenberger, Forschungsstelle für Sozial- und Wirtschaftsgeschichte – UNIZH

Zoé Kergomard, Institut Historique Allemand – Paris

 

 

 

 

 

 

Intervenant(s)

Bernard Voutat, UNL

Hervé Rayner, UNIL

Pierre Eichenberger, UNIZH

Patrick Emmenegger, School of Economics and Political Science (UNISG)

Leemann Lucas, Institut für Politikwissenschaft (UNIZH)

Zoé Kergomard, Institut historique allemand (Paris)

 

 

Description

La recherche actuelle sur l'objet «politique suisse» est divisée de façon presque hermétique entre deux disciplines constituées: la science politique d'une part et l'histoire d'autre part. Il n'en fut pas toujours ainsi. Les travaux d'Erich Gruner (1915-2001) intégraient les questionnements et les méthodes des deux disciplines. Aussi, ses publications sur les groupes d'intérêt (1956), l'Assemblée fédérale (1966 et 1970), les partis politiques (1969), ainsi que les monumentaux volumes publiés sous sa direction sur le mouvement ouvrier suisse (1987-1988) constituent autant d'œuvres incontournables et toujours actuelles tant pour les historiens et historiennes que pour les politistes. Plus de cinquante ans après la fondation par Gruner du Forschungszentrum für Geschichte und Soziologie der schweizerischen Politik, l'ancêtre de l'actuel Institut de science politique de l'université de Berne, quel est l'état du dialogue entre histoire et science politique? Quelles sont les modalités passées et présentes de ce dialogue, et à quels défis doit-il faire face? Comment faire de l'interdisciplinarité un enrichissement mutuel et éviter l'écueil d'une double incompétence? Ce module sera l'occasion d'amorcer une réflexion à partir de ces questions. Il sera également l'occasion de débattre des acquis de la socio-histoire du politique (dans l'espace francophone) ainsi que de la Kulturgeschichte des Politischen (dans le monde germanophone). Nous appelons de nos vœux des interventions de doctorant.e.s s'interrogeant à partir d'études de cas empiriques (le vote, les partis, les groupes d'intérêt ou encore les mouvements ou tout autre objet pouvant relever du politique au siens large), sur les rapports entre histoire et science politique et les opportunités d'enrichissement mutuel qui ont été saisies (ou manquées), qui permettent d'ouvrir un champ d'analyses et de problématiques concevant les relations politiques contemporaines dans des structures sociales historicisées.

Programme

TBA

Lieu

Université de Lausanne, Géopolis

Information
Places

18

Délai d'inscription 22.10.2020
short-url short URL

short-url URL onepage