Information détaillée concernant le cours

Titre

La participation des usager-e-s aux politiques publiques et à la recherche - L’exemple des politiques sociales

Dates

3-4 mai 2019

Lang FR-EN
Organisateur(s)

Ce module est organisé par le domaine Travail social de la Haute école spécialisée de Suisse Occidentale (HES-SO) et la SUPSI avec le soutien de Swissuniversities et de l’Université de Genève. Sous la responsabilité de Barbara Lucas, Professeure HES-SO à la Hets de Genève.

Intervenant(s)
Description

Depuis l'article précurseur d'Aaron Wildawsky «Citizens as Analysts» (1979), la participation des citoyen-e-s est considérée comme partie intégrante des politiques publiques et de leur analyse. Cette évolution a débouché sur le dénommé «tournant argumentatif» des politiques publiques dans les années 1990 (Fisher & Forester 1993). A l'instar des politiques de l'environnement ou de la santé, le domaine des politiques sociales a donné lieu à de nombreux travaux dans cette perspective. Ainsi, la participation des usagers dans la recherche en travail social et, plus largement, en politique sociale est reconnue comme un point essentiel par la littérature internationale. Cette réflexion, épistémologique et méthodologique va de pair avec la reconnaissance croissante par les acterus des réseaux de politiques publique de l'importance d'associer les publics visés à l'évaluation, la planification voire la conception des services sociaux. Cette nouvelle approche de la place et du rôle des usagers dans les politiques questionne les registres légitimes de l'expertise et contribue à renouveler la réflexion sur les liens entre politiques publiques et démocratie. Elle fait toutefois face à des défis importants. Pour ne citer qu'un exemple, les travaux sur le non-recours aux droits et prestations nous rappellent qu'une part importante des publics ne bénéficient pas des politiques qui leurs sont destinées -voire refusent explicitement d'en devenir les usager-e-s. Dans ce contexte, ce module poursuit trois objectifs principaux: - Fournir aux doctorant-e-s des bases théoriques sur la place et le rôle des usager-e-s dans la formulation, la mise en œuvre et l'évaluation des politiques publiques –en particulier des politiques sociales et confronter ces apports théoriques aux expériences participatives menées en travail social. - Permettre aux doctorant-e-s de porter un regard réflexif sur leur propre recherche. Il s'agira de mettre à jour la manière ils ou elles conçoivent les publics des politiques étudiées (d'un point de vue épistémologique, théorique et méthodologique) et, le cas échéant, d'échanger sur leur expérience de dispositifs participatifs ou sur la pertinence d'en inclure à leur projet. - Offrir un espace de discussion innovant permettant de confronter différents types de savoirs (savoirs académiques ou «experts», savoirs professionnels et savoirs d'expérience ou «profanes») et dresser ensemble un bilan de ce que ce type de démarche peut (ou non) apporter dans le cadre d'une formation doctorale.

Lieu

Domaine Notre-Dame de la Route, Villars-sur-Glâne (FR)

Information
Places

25

Délai d'inscription 01.01.2019
short-url short URL

short-url URL onepage